petit dejeuner breton

Chaque année, des centaines de milliers de bols bretons s’écoulent en France et dans le monde. Ces accessoires qui remplissent les placards de la plupart des Français, depuis des années, représentent de précieux objets de souvenirs pour les touristes. Aujourd’hui actualisé au goût par le talent des jeunes désigner, le bol-prénom a une histoire peu connue des gens. Dans ce dossier, nous vous amenons à la découverte de ces merveilleux bols bretons à oreilles et personnalisables.

Les bols bretons : un peu d’histoire

Un bol à prénom ou un bol breton est une assiette en céramique à deux oreilles (anses). Très souvent de couleur blanche, il est doté d’un motif folklorique de culture breton. L’objet, pour souci d’esthétique, est bordé d’un bleu liseré et porte le nom de son propriétaire sur sa face extérieure. Le fait de le personnaliser ajouté à son matériau de fabrication fait toute sa spécificité.

En effet, le bol breton trouve ses origines dans l’ouest de la France, précisément sur la rive de l’Odet. Les premiers décors apparaissent au XVIIeme siècle, à la faïencerie de Quimper. Les premiers concepteurs s’étaient inspirés des récipients des autochtones qui leur servaient à consommer la soupe. Ainsi, le bol, dans sa forme actuelle avec deux anses est une amélioration pratique qui lui est venue par la suite.

C’est notamment en 1878 que les premiers ustensiles à connotation ‘’breton’’ apparaissent. Mais il faudra attendre encore les années 1936, avec l’essor du tourisme dans la région Bretagne pour qu’ils se popularisent.

Par ailleurs, si l’on doit absolument la fabrication des tout premiers bols bretons à la faïencerie Henriot de Quimper, ses attributs et caractéristiques actuels sont un fruit de l’évolution. Sur ce dernier coup, la faïencerie de Pornic en Loire-Atlantique avec son chef, Raymond Cordier, en est pour beaucoup. C’est celui-ci qui l’a fixé définitivement dans sa forme actuelle, et ce, depuis 1950. Les caractéristiques actuelles du bol à savoir : les couleurs (blanc, bleu) les motifs folkloriques et l’apposition des noms personnalisables sont quelques-uns de ces apports au bol de breton.

L’origine du bol breton est  la poterie bretonne Henriot de Quimper. L’usine de Quimper fabrique ses objets en céramique de A à Z sur les bords de l’Odet depuis 1690.

Les bols bretons y sont conçus et peints sur place entièrement à la main et de manière artisanale depuis le 18ᵉ siècle. Les potiers se sont inspirés des bols paysans bretons pour créer les premiers bols en céramique destinés aux personnes aisées. Les 2 petites anses, appelées “oreilles”, ne sont apparues que plus tard pour faciliter la dégustation.

bols breton

Les productions des bols bretons

Les bols bretons forcent le charme de par leurs diverses créations de lignes épurées, les dessins d’animaux, de fleurs, etc. Ils représentent l’un des récipients de fabrication traditionnelle les plus adoptés bien en France qu’à l’étranger. Ils ont su résister au temps et s’écoulent très facilement.

De nos jours, près d’un demi-million sont vendus tous les ans. La traditionnelle faïencerie Henriot en fabrique au moins 10.000 exemplaires par an. Elle modèle à la main et peint sur place ses fabrications. Pendant ce temps, l’usine de fabrication Pornic en produit, elle, quelque 400.000 exemplaires. Cette dernière importe le biscuit brut des bols du Portugal. C’est bien après quoi elle se charge de la décoration avec des motifs imprimés à l’aide de la décalcomanie. Dans ou dans l’autre cas, la calligraphie du prénom de l’acquéreur se fait à la main.

Vous pouvez offrir comme cadeau des bols bretons sous différentes formes :

  • un authentique bol breton avec le prénom personnalisé (celui de vos enfants par exemple),
  • un bol breton avec des oreilles,
  • un bol breton avec des inscriptions humoristiques ou des citations bretonnes

Tout cela à un prix abordable.

En outre, il est important de noter que le coût des bols bretons varie en fonction des techniques mises en œuvre pour les fabriquer et aussi de leur usine de provenance. Par exemple, pour les bols à prénom d’origine quimpéroise, le prix se situe généralement entre 35 et 40 euros. Tandis que de l’autre côté, dans les usines de Pornic, le prix d’un bol tourne autour de 8 ou 9 euros. La particularité de cet ustensile, qui assure 60 % de la production, reste bien entendu le prénom peint dessus. En vacances sur la côte Atlantique, vous avez certainement cherché votre nom sur ces objets omniprésents dans les boutiques de souvenirs. Le prénom sur le bol breton était autrefois peint à la main mais ce sont désormais des machines qui effectuent ce travail, permettant ainsi de faire descendre le prix du bol à moins de 10 € !

bols bretons colorés

Mais depuis 2010 les usines de fabrication en France font face à une vive concurrence chinoise. Il se révèle que l’empire du milieu qui excelle aussi dans la confection de ces objets fixe des coûts d’achat relativement très bas.

Rédigé par

Maëlys

Originaire de Bretagne, je suis tombé amoureuses de ses paysages et de la culture. Ce site vous partage mes expériences en bretagne et les excursions, aventures ou visites que vous pouvez faire en Bretagne. Je compte en faire un site de référence sur le tourisme en Bretagne.