Paimpol. Une étendue sauvage à la pointe des Côtes d’Armor, bordées par des étangs qui jadis venaient, à chaque grande marée, inonder une partie de la ville. Tournée vers la mer et grand port maritime dès le XIXème siècle, les rues de Paimpol murmurent encore les épopées des marins d’Islande qui venaient y accoster.

Vous l’aurez compris, entre Paimpol et la Mer, c’est une grande histoire que vous raconteront sûrement les anciens. Comme dans beaucoup de villes portuaires de Bretagne, la ville s’est tournée très tôt vers les fruits de la mer, mais avec la particularité de se concentrer sur la pêche morutière. Si la ville porte encore les stigmates de son attachement pour la pêche à la morue, se sont surtout les habitants d’autrefois qui, marqués au fer blanc par leurs disparus en mer, ont érigé des monuments pour ne jamais oublier. Ne pas oublier par exemple « grâce » à la Croix des Veuves, ces femmes qui attendaient au bout du quai de voir enfin apparaître une voile à l’horizon. Cet hommage aux marins est rendu partout dans la cité, des chapelles au mur des disparus, jusque dans le Musée de la Mer.
Un plongeon entre Paimpol et l’Islande vous permettrait d’observer plus d’une centaine de goélettes, naufragées des tempêtes ou des abordages du XVIIIème siècle.

Mais Paimpol c’est aussi une ambiance unique dans ses ruelles qui, à l’époque des corsaires, se transformaient le soir venu pour laisser place aux cabarets où les marins venaient chanter leurs aventures.
D’ailleurs toutes les ruelles mènent au port, et c’est là-bas, à la place du Martray, que vous pourrez admirer de vieilles bâtisses du XVIème siècle comme la maison à tourelle, devenue célèbre grâce à l’écrivain Pierre Loti.
Plus loin, la rue des Patriotes est renommée pour sa petite quincaillerie installée dans la Maison Jézéquel, une maison à pans de bois du XVème siècle.
Erigée en 1550, il ne reste de l’ancienne église que des vestiges dont vous pourrez tout de même admirer le clocher.

Le Musée de la Mer fait bien sur partie des incontournables de la ville. Installé dans une ancienne voilerie où l’on faisait sécher le poisson, vous pourrez tout savoir sur la pêche à la morue. Pour parfaire vos connaissances, rendez-vous dans le musée « Mémoires d’Islande », qui abrite une collection de photos, lettres, cartes marines et costumes du XVIIIème siècle.

Pour les amoureux du patrimoine chrétien, l’abbaye de Beauport est un monument classé de plus de 70 hectares, construit au XIIIème siècle et magnifié au fil des âges par les chanoines à la discipline stricte. Le site est ouvert tous les jours pendant l’été.

Si l’histoire de Paimpol a été plutôt mouvementée au XIXème siècle, c’est devenu aujourd’hui une ville calme où il fait bon vivre, même s’il y flotte encore une atmosphère mêlant parfum de filets et chants de marins.

Rédigé par

Maëlys

Originaire de Bretagne, je suis tombé amoureuses de ses paysages et de la culture. Ce site vous partage mes expériences en bretagne et les excursions, aventures ou visites que vous pouvez faire en Bretagne. Je compte en faire un site de référence sur le tourisme en Bretagne.